La forme de l’eau – Un film magistral

La semaine dernière, je suis allée découvrir la nouvelle œuvre de Guillermo del Toro au cinéma, qui, je dois bien l’avouer, m’avait assez intriguée suite à sa bande annonce. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre à vrai dire…

Film d’horreur ? Si c’était ça, j’étais un peu dans le caca vu que je n’aime pas ça. Film fantastique ? Ça me va, j’adore ! Film d’amour ? Ça non plus, ce n’est pas pour me déplaire bien au contraire. Bref, dans le lot il y avait une seule hypothèse pour qu’il ne me plaise pas. Finalement : je l’ai adoré !

« Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres… »

Synopsis – Allo Ciné

Déjà au niveau du casting : j’adore l’actrice Octavia Spencer (surtout depuis Les femmes de l’ombre), et j’ai beaucoup aimé découvrir le jeu d’acteur de Sally Hawkins, qui, dans ce rôle, joue celui d’une jeune femme muette ; la façon dont elle retranscrit les émotions est tout simplement bluffante. Richard Jenkins se veut attendrissant, tandis que Michael Shannon… Je ne préfère rien dire !

Quant à l’histoire en elle-même, c’est un véritable coup de cœur. On voit très souvent dans les films de SF que les « créatures », les « extraterrestres », et je passe bien d’autres noms, sont perçus comme des êtres mauvais. Pourquoi serait-ce eux qui poserait problème et pas l’inverse ? Je trouve cette idée de bonifier des personnages habituellement mal perçus très intéressante, et plutôt attachante.
L’histoire d’amour qui naît entre Elisa et « le monstre » est tout simplement touchante. Aucune barrière ne les retiens : ni le physique, ni la langue, rien. Seul l’amour compte.

Bien que certaines scènes soient malgré tout un peu « dures », je ne retiens que le positif du scénario, et vous recommande chaudement d’aller le voir à votre tour ! Ce film tente de nous apprendre la tolérance et le respect des autres, et ça, nous en avons bien besoin.

4 commentaires sur « La forme de l’eau – Un film magistral »

  1. Il faut absolument que j’aille le voir, Del Toro est un de mes réalisateurs fétiches. Le Labyrinthe de Pan est pour moi un chef d’oeuvre alors je suis sûr d’adorer celui-là !
    Biz Jeny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *